PROJETS TIDAWT

2022 Mixité, égalité, création

L’année 2022 sera marquée par notre volonté d’intégrer mieux les filles au sein de Tidawt et des ateliers musiques solidaires.

Nous allons créer un cours spécial le jeudi pour les filles. Nous formerons une jeune fille à la musique et à la pédagogie pour enseigner et encadrer spécifiquement les plus jeunes filles. Les familles sont confiantes, nous les informons régulièrement et l’équipe de musiciens bénévoles reste présente chaque jour. Un cours d’ensemble, avec tous les élèves réunis, se déroule le samedi matin. Cela permet à chacun de jouer en respectant l’autre et en écoutant les différents instruments.

Pour l’atelier fille nous fabriquerons, avec tous les enfants et jeunes, des instruments traditionnels touaregs, réservés aux femmes : le tende et l’imzad.

Il nous faudra redécouvrir le répertoire de ces instruments afin de le transmettre aux plus jeunes. L’imzad est classé au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

https://ich.unesco.org/fr/RL/les-pratiques-et-savoirs-lies-a-limzad-des-communautes-touaregues-de-lalgerie-du-mali-et-du-niger-00891

Nos 4 lycéennes inscrites à Tidawt cette année.

2020/ 21 au coeur du projet

Nous nous souviendrons de façon particulière de 2020 : la culture et l’associatif mis à mal dans une économie, des sociétés et le monde entier en proie aux problèmes liés à la pandémie de COVID 19.

Nous sommes encore plus déterminés à mener à bien nos objectifs. La situation au Niger est catastrophique, nous nous devons de poursuivre nos engagements pour faire vivre ce lieu d’apprentissage et d’éducation par la musique.

L’atelier musique solidaire TIDAWT au Niger est tout juste en place. Depuis 3 années nous nous démenons pour trouver des fonds, des aides et pour nous faire connaitre. Il est temps de consolider la structure en place, de poursuivre son développement de façon pérenne.

En 2021 avons la volonté d’atteindre les ODD : Objectifs de Développement Durable que nous avons déterminés en 2019 :

  • la parité dans les cours et dans les bénévoles
  • la professionnalisation de 2 bénévoles responsables de la structure à Niamey
  • l’équipement du local pour développer la pédagogie et la culture en lien avec les cours de musique
  • l’échange

Tidawt, qui signifie ensemble ou encore rencontre, et notre atelier situé dans le quartier défavorisé Bobiel à Niamey, est devenu un véritable lieu d’échange et de rencontres entre les enfants du quartier, les jeunes musiciens bénévoles, les musiciens professionnels qui initient les enfants à divers instruments, gratuitement.